Prédicatrice PS

Prêche du Zénith (27 sept. 2008)

Soeur Ségolène sur France Inter

Ségolène Royal, mère supérieure
dans un car de presse

Ségolène Royal a débattu avec Nicolas Sarkozy.
Nicolas Sarkozy a débattu avec... PPDA.

Visiblement, M. Sarkozy devait être bien mal à l'aise pour chercher aussi désespérement l'appui, le soutien du journaliste à qui il a semblé s'adresser durant tout le débat. Il devait  avoir sans doute quelques difficultés à soutenir le regard et la contradiction de son adversaire, plutôt corriace, il est vrai.

PPDA (et faut-il ajouter Arlette Chabot, complètement anesthésiée, Allo ? Arlette t'es toujours là ?), n'a cessé de venir à la rescousse de Sarkozy. Chaque fois qu'il était mis en difficulté, PPDA a interrompu Royal pour éviter le massacre. Plusieurs fois, au début comme à la fin du débat, il a également essayé de chercher les points d'accords entre les deux candidats, comme un thème décidé d'avance. Sarkozy avait en effet tout intérêt a offrir un débat neutre, sans gagnant pour conserver son avance. Raté !

Le candidat UMP a montré en outre une bien piètre connaissance des dossiers. C'est d'autant plus impardonable qu'il avait les moyens grâce au brief du traitre Eric Besson de connaître les points sensibles de Royal. Il s'est pourtant lamentablement emmêlé les pinceaux, notamment sur le dossier nucléaire.

A contrario, Royal, a montré une maîtrise d'elle-même remarquable, une certaine connaissance des sujets bien supérieure, et on peut sans doute le dire aujourd'hui, une véritable stature de présidente.  Bon on va pas exagérer non plus.

M. Sarkozy, le regard toujours fuyant, a même dû user de moyens limite déloyaux, que certains attendaient d'ailleurs peut être davantage de la candidate socialiste : la victimisation (et aussi il faut le dire, pas mal la mauvaise foi!). Pas très sport tout ça !

La politique est un sport de combat et ce soir Nicolas Sarkozy était bien petit... Très crispé, avec ses tics nerveux habituels (des mains notamment) que l'on a pu observer malgré l'interdiction de filmer le candidat "ecoutant", Sarkozy a feind de voir dans la colère très maîtrisée et juste de Royal, un manque de maîtrise d'elle-même. Une technique d'évitement qui permet surtout de ne pas débattre du fond : à savoir les contradictions entre ses propos indécents et ses actes. Les familles d'enfants de handicapés évidemment jugeront.
Sarkozy, sans doute après quelques lexomyl a su garder son sang froid, même s'il transpirait de toutes ces mimiques, une nervosité difficile à dissimuler.

En parlant de match nul, les supporters UMP reconnaissent l'échec de leur candidat. Nous étions en vérité bien plus proche du K.O.

A vous de juger par ces vidéos (bientôt toutes en ligne)
voir intégralité ici (en 3 parties)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce blog n'a pas toujours été tendre avec Ségolène Royal, une candidate qui représente, il est vrai, bien mal les aspirations d'une gauche vraiment à gauche. Cependant, face au véritable danger que constitue Sarkozy, la question ne se pose même plus. Il s'agit désormais de battre Sarkozy à tout prix.
Si la façon d'appréhender la politique chez les deux candidats est assez semblable, leur projet de société restent diamétralement opposé.

Donnez tort aux sondages
VOTEZ SEGOLENE ROYAL !

Ce samedi : Fichés génétiquement à 8/11 ans ? C'est la France de demain. Avec Sarkozy, tout est possible...

"Je ne voterai pas pour Sarkozy." (Bayrou, mercredi soir)

34,11% c'est le taux très élevé de participation de ce second tour à midi contre 31,21% au premier tour le 22 avril et 26,2% au second tour de 2002 à la même heure

Azouz Begag que l'on voit peu en ce moment (encore des menaces ?) s'exprimait sur RMC sur le personnage Sarkozy.
Losqu'on lit son livre "un mouton dans la baignoire", on ne peut douter de sa sincérité (proche quelquefois de la naïveté). Et pour une fois qu'un ministre sait écrire...ne nous privons pas. Une idée de ce que serait le Sarkozysme avec ses Sarkoboys qui s'activent déjà.

 

Et incompétent en plus ?
M. Sarkozy ne sait pas ce que signifie sunnite et chiite. Pour cet ancien responsable de la sécurité nationale (ça fait peur !), à écouter sa réponse, ce serait quelque chose comme une éthnie.

Sunnite ou inuit ?


LIBERTE DE LA PRESSE M. Sarkozy qui s'est défilé au premier tour, refusant tout débat demandé par ses concurrents (Royal et Bayrou), manoeuvre aujourd'hui pour empêcher le débat Royal/Bayrou. Le droit d'être informé, ce n'est décidément pas la tasse de thé de ce Berlusconi français qui déjà verrouille depuis des mois la presse.  A tel point qu'il a meme réussi à réveiller le Syndicat national des journalistes (SNJ). De pressions en censures, de licenciements en déplacements de journalistes... la démocratie recule. Tout est possible... même un retour au bon temps de l'ORTF !

undefined L'ENVIRONNEMENT, SARKO S'EN FOUT !
Sarkozy qui parle volontier d' "excès d'écologie" n'a absolument pas mesurer l'urgence de la question du réchauffement climatique. La France déjà bien en retard dans cette prise de conscience va encore accumuler du retard sur ses voisins européens. Hulot qui on le sait votera Royal n'a pourtant pas donné de consignes de vote. Il a repoussé les "pressions terribles" de Sarkozy qui voulait même aller chez lu lors de son voyage en Bretagne !

Jeudi 3 mai 4 03 /05 /Mai 00:07
- Publié dans : Ségo news
Ecrire un commentaire - Voir les 38 commentaires
Retour à l'accueil

Télé-évangélisme

Fraternitude ! Fraternitude ! Fraternitude !
 


Prêche du dimanche

 

Prêche du Gymnase Japy
(nov. 2008)

 

Images Aléatoires

Chercher un mot

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus