Prédicatrice PS

Prêche du Zénith (27 sept. 2008)

Soeur Ségolène sur France Inter

Ségolène Royal, mère supérieure
dans un car de presse

royal.jpg "Je me retire de la vie politique".

Royal va-t-elle suivre l'exemple de Jospin? C'est assurément ce qu'elle a de mieux à faire aujourd'hui ! C'est aussi notre désir d'avenir (proche) à nous et sans doute  celui de nombre de militants socialistes.

Après une campagne lamentable durant laquelle elle a abaissé la présidentielle à un niveau jamais atteint, Royal a finalement réduit à néant les espoirs de la gauche. Elle aura réussi à dégouter jusque dans ses propres rangs socialistes. Du jamais vu ! Cette campagne des deux candidats aura été un affligeant concours de médiocrité et de populisme.

Choisie par une forte majorité de socialistes convaincus qu'elle seule pouvait battre Sarkozy, Royal devenait la seule candidate éligible à gauche. Pourtant , elle ne représentait pas 1% au Congrès du Mans. Il aura alors fallu la suivre, faire semblant de croire en elle. Mais comment pouvait-on espérer un rassemblement à gauche sans un programme authentiquement de gauche ? Ou même sans une ligne directrice (la ligne de Royal changeant constamment au gré du vent, des sondages et de l'humeur de la dame).

Après avoir mégoté autour de "cas par cas" pour les régularisations, tergiversé des mois durant pour savoir si les homos étaient dignes d'accéder aux mêmes droits que les autres, renchéri sur l'identité nationale à coup de Marseillaise et de drapeaux, proposé des camps militaires ou des suppressions d'allocs aux mauvais parents, nous assommer enfin d' "ordre juste" à l'arrière goût de bénitier... Royal, malgré tous les efforts de ses militants (mêmes des moins convaincus), un débat qui s'est plutôt bien passé, s'est finalement vautrée dans les dernières lignes droites. 

" Je suis une femme ", c'est sûr, c'était léger comme programme ! Si on ajoute à celà une victimisation permanente, on finit par lasser. On espérait voir ce programme se construire peu à peu, s'affirmer. Il n'a fait que gagner en flou, en imprécisions et en contradictions. Le vide de Ségolène Royal aurait été plus rapidement visible si celle-ci avait accepté de vrais débats contradictoires avec ces "camarades" socialistes. Mais Ségolène a joué l'étoile fuyante.

Après cette déconfiture, la gauche doit à présent se repositionner vraiment à gauche, et vite pour les prochaines législatives. Assez de gâchis ! Ou bien elle verra tous ses électeurs filer au centre. Royal a fini le travail de sape du PS de Jospin. Le parti doit se reconstruire, rapidement, pour stopper cette France inquiétante pour les libertés publiques, les valeurs républicaines, le vivre ensemble, la laïcité, la liberté d'expression et d'information, cette France fascisante que nous prépare Sarkozy et qui a, dès ce soir, un goût de guerre civile.

RECONSTRUISONS UNE GAUCHE
SANS ROYAL
ASSEZ DE GACHIS !

  1995, 2002, 2007... Ca suffit ! Combien encore de candidats looser le PS va-t-il nous proposer ? 


  Dimanche 6 mai 2007, le nouvel ordre arrive.

crs1.jpg

 Tout devient possible... même le pire.

SMILE ROYAL Et comment interpréter le triomphalisme de Royal
face au score historiquement bas de la gauche ? Royal était rayonnante le soir du 6 mai. Sans doute savait-elle qu'elle n'avait aucune chance. Royal se fout de cette 3ème présidentielle catastrophique pour la gauche. Cette campagne aura au moins flatté son égo. Elle se prépare à faire échouer une nouvelle fois la gauche en 2012.
Ségolène Royal doit être mise hors service !

yacht-sarko.jpg YACHT notre président du CAC40 est finalement rentré de vacances. Au moins il aura donné le ton dès le départ, avec ses vacances de milliardaire. Lui qui nous a saoulé avec sa valeur travail, décide de partir en vacances dès qu'il a un nouveau boulot.

BIENVENUE EN SARKOLAND ! Des gamins onté vité de peu le fichage génétique pour des vols de jouets

Dimanche 6 mai 7 06 /05 /Mai 15:36
- Publié dans : Ségo news
Ecrire un commentaire - Voir les 60 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

François Hollande Le gros lourd qui n'a rien compris !! Ce n'est pas parce que Sego a perdu qu'il faut être de mauvaise foi.
Commentaire n°1 posté par Nico le 06/05/2007 à 20h20
Bravo Ségolène pour ce magnifique résultat. Il faut se rappeler que la gauche est très affaiblie et ne représente que 36 %. Nous comptons sur toi pour que tu continue ton combat.
Commentaire n°2 posté par chamade le 06/05/2007 à 21h17
Je ne suis pas adhérent du parti socialiste. Je trouve cependant scandaleux et franchement inintelligent ce que je lis. C'est de la malhonnêteté intellectuelle. Ségolène n'a pas fait perdre la gauche. L'arithmétique du premier tour montrait que sans les voix centristes, elle ne pouvait être élue. Il me semble que la manière de faire de la politique de l'extrême gauche, malgré de bonnes idées, est néfaste et responsable du score. Si l'extrême gauche présente des candidats, elle doit clairement indiquer qu'elle veut participer au gouvernement pour mettre en pratique ce qu'elle préconise. J'espère que Ségolène continuera et ne partira pas comme un enfant ; ce que JOSPIN a fait en 2002. Bien cordialement.
Commentaire n°3 posté par Pierre LE VERN le 06/05/2007 à 21h29
bravo Ségolène d'avoir rassemblé tout ce peuple, je ne suis pas d'accord pour celui qui a dit qu'elle a fait perdre la gauche au contraire elle a apporté un sang nouveau et c'est avec François Hollande qu'elle doit continuer et non avec ses vieux éléphants comme Dominique TRAUS , pour qui se prend il pour la critiquer si fort dans un débat. Vive ségolène
Commentaire n°4 posté par serie anne le 06/05/2007 à 21h57
bonsoir, je suis scandalisée que l' on puisse dénigrer MME ROYAL car bien au contraire en faisant campagne , elle a montré à tout ce monde masculin en politique qu' une femme pouvait être à leur hauteur. il faut la soutenir et que la SEGOSPHERE continue à lui porter soutien car elle n' a pas été élue cette année mais il faut être confiant pour la suite et penser aux LEGISLATIVES. En acceptant la défaite avec beaucoup de dignité , nous lui devons tout notre soutien et devons nous reunir pour la suite.
Commentaire n°5 posté par emma le 06/05/2007 à 22h30
Je suis aussi très choquée de lire de tels propos, une gauche mieux rassemblée aurait probablement pu gagner. Alors, au PS arrêtez cette division puérile, et affrontons ENSEMBLE ce qui nous attend pendant 5 ans...
Commentaire n°6 posté par Anonyme le 07/05/2007 à 00h29
oui, c'est ça, en se fermant les yeux sur les divisions internes. Allez on repart pour 15 ans encore, sans jamais trancher les questions qui fâchent. On ne sait même plus quels sont les fondamentaux idéologiques de ce parti. Jamais les frontières n'ont été aussi floues.
Réponse de YB le 08/05/2007 à 01h39
Je tiens tout d'abord à dire que Ségolène Royale même si elle ne m'a pas convaincue s'est bien battue! Bravo à elle d'avoir été si loin, mais était on vraiment obligé d'attaquer à ce point Nicolas Sarkozy? Et ceux qui ont voté pour lui? Depuis 20h00, j'entends des gens agressifs et qui n'ont aucun respect pour ceux qui comme moi font confiance à Nicolas Sarkozi! Je n'ai rien contre Ségolène ni contre ses électeurs un peu moins d'agressivité et plus de respect svp! Bravo à Nicolas pour son fair play et son calme durant toute sa campagne! Vive le président Sarkozy, vive la France!
Commentaire n°7 posté par Séverine le 07/05/2007 à 00h32
Oh les gentils supporters de Ségolène, nés de la dernière pluie politique, que voilà ci-dessus. Désolé, je ne voudrais pas prendre des airs de supériorité comme ça, mais quelle naïveté ! Ce soir Sarkozy a rendu un vibrant hommage à Royal. Et pour cause : sans elle, il n'aurait pas remporté l'élection si facilement, avec un si grand écart malgré l'opposition frontale d'une très grande partie de la population. Il a intérêt à ce qu'elle reste, les mêmes causes produisant les mêmes effets. Avec un DSK ou un Fabius, la propagande de l'incompétence n'aurait jamais pu avoir la moindre crédibilité. Et si elle a fait péniblement 47%, c'est comme toutes les études le prouvent en grande majorité grâce au rejet de Sarkozy, n'ayant jamais réussi à emporter une large adhésion de coeur autour de sa personne et de son projet. Dès le premier tour, il n'y avait pas la moitié des 25% votant pour elle qui adhéraient réellement à sa candidature : le vote utile, tout le monde le sait a joué à plein. Il serait un peu trop facile après en avoir abusé de tenter de faire croire que 25% et aujourd'hui 47% de français - dont je suis, on l'aura compris - ont apporté un soutien franc et massif à sa candidature. Sa campagne a été brouillonne, suivant l'inspiration du moment et les sondages alors que la droite dure était organisée et méthodique. Partir des résultats du premier tour est tout à fait insuffisant. Le fait est qu'elle n'a pas su, avec son équipe plusieurs fois remaniée, créer les conditions d'arriver en tête du premier tour et créer une dynamique à gauche alors qu'elle avait en face d'elle un candidat sortant responsable d'émeutes historiques en France, d'une politique de régression sans précédent des acquis sociaux et d'une remise en cause grave de la laïcité (entre autres). J'étais assez étonné ce soir de voir à quel point elle se la jouait triomphale alors qu'elle a fait un score historiquement bas pour la gauche au deuxième tour, et de voir défiler la garde rapprochée de Royal à la télévision pour nous expliquer qu'elle avait fait un travail formidable. Voilà donc une gauche qui nous annonce tranquillement que de toutes façons, les gens en auront bien marre un jour de Sarkozy et qu'alors ce sera à nouveau leur tour : donc pas de remise en question de fond, surtout. Une chose est claire : face à une droite décomplexée, propre ainsi à créer un enthousiasme dans son camps, seule une gauche décomplexée, capable de proposer une vraie politique de gauche, peut faire le poids. Comment voulez vous en effet que des militants puissent convaincre leur entourage s'ils ne sont pas eux-mêmes convaincus de leur champion, devant se contenter d'être convaincus du danger de l'adversaire ? Que les centristes - social-libéraux ou libéraux-sociaux - fassent un parti entre eux, ils seront plus efficaces entre eux contre la droite dure. Et que la gauche de transformation sociale, Mélenchon, Fabius, Emmanuelli s'unisse avec le PC et la LCR (qui sont désormais républicains et réformistes, et non plus révolutionnaires, si on en croit leurs programmes) s'ils veulent offrir en France une alternative crédible au néolibéralisme autoritaire d'un côté ou au néolibéralisme un peu moins autoritaire de l'autre. Un peu comme en Allemagne. Les choses seraient enfin clarifiées.
Commentaire n°8 posté par Henrique le 07/05/2007 à 02h35
Entièrement d'accord avec vous. Et j'espère qu'une gauche crédible verra le jour rapidement avant que ce centre n'absorbe tous ces militants déçus. Car si la seule force crédible face à cette droite dure est au centre, beaucoup de socialistes changeront de camp.
Si le débat ne peut avoir lieu au PS, une scission est nécessaire. On verra alors plus clair.
Réponse de YB le 08/05/2007 à 01h54
Ségolhaine = quiche lorraine
Commentaire n°9 posté par fs le 07/05/2007 à 10h26
Il est clair que Ségolène vient de faire perdre la gauche toute entière. Est donc venue l'heure du bilan de cette gauche réformiste, non marxiste, qui échoue encore et encore. L'ami Trotsky avait pourtant prévenu que la tendance social-réformiste, celle de ces pseudo-gestionnaires charitables, constituait une voie de garage. Ségolène, idéologiquement issue du catéchisme sociale (sans se l'avouer) est entrée au PS par la seule logique de ses amitiés de l'ENA (les copains sont au PS, j'y suis), soit sur une pulsion carriériste. Par suite, pour se convaincre qu'elle est de gauche et ne pas virer schizophrène, cette espèce va puiser ses convictions « de gauche » dans le Nouveau Testament et assimile la "charité chrétienne" à la pensée de gauche. L’envolée de Ségo sur la question du handicap en est la triste preuve, pathétique cliché de révolte monastique. Elle choisit donc de placer les "injustices" sociales à ce niveau particulier, exit le rapport de forces en jeu dans la société, donc l'analyse. Ses discours, généralement déconstruits, s'en ressentent. Elle ne maîtrise pas la question, n'a pas lu Marx, accumule des informations "humaines et sociales" sans en comprendre les liens et causes historiques. En débat et très logiquement, sa faiblesse dialectique fait d'elle une piètre interlocutrice, évoluant dans son monde figé, ne prenant pas la peine de démonter le raisonnement (ce qu'implique le libéralisme dur) et le mode opératoire de l'autre (populisme, simplification excessive). Cela pourrait se faire par quelques exemples très concrets. "Je connais vos techniques..." ne suffit pas et laisse simplement entendre qu'elle a été briefée sur la question. Ce n'est apparemment pas très clair dans sa tête, tout s'embrouille : 17% ? 50 % ? Sarkozy a peut-être raison, se demande t-elle. Comment voulez-vous faire le procès de la tendance libérale dure et débattre contre le candidat qui l'incarne sans vous-même avoir clairement en tête la nécessité de réguler un marché dont beaucoup – même des patrons- admettent qu'il vire à l'incontrôlable ? Etre aussi mou idéologiquement revient à ne pas avoir conscience de la gravité de la situation, du moment historique. Aucun argumentaire n'est long de plus d'une ligne : donnant-donnant ? Gagnant-gagnant ? C'est de gauche ça ? Cela n'a même pas parlé à l'électorat de droite pour lequel cette formule marchande était probablement destinée. De toute façon, ce qu'a annoncé François Bayrou avec la création d'un mouvement démocratique est tout simplement la fin du PS. Le PS, comme les anciens partis d'extrême-gauche (LCR, LO...) doivent disparaître. Ce sont des cadavres historiques qu'il faut cesser de hanter afin de recomposer l'opposition à gauche (certainement "altermondialiste"). Ségolène et les centristes de gauche qu'elle représente doivent désormais rejoindre leur parti naturel au centre-gauche avec François Bayrou et cesser de " se croire et de se dire socialistes". Ce ne sont que des hauts fonctionnaires « plutôt charitables » par un hasard de leur biographie. Un vrai socialiste, contre un candidat aussi dangereux, n'aurait pas mené une campagne aussi mal informée. Faire confiance à Eric Besson, médiocre plume dans son "pamphlet" contre Sarko, montre qu'elle ne sait même pas à qui elle a affaire, qu'elle est la pensée de ceux avec qui elle bosse, de ceux à qui elle confie la théorie… Eric Besson. En réalité, le socialiste est un homme ou une femme du peuple. Il n'a donc pas besoin de "débats participatifs", comme preuve dialectique de sa distance, il ne découvre pas la misère en réunion. La vraie gauche recomposée (autour d'Attac – éducation populaire- et de personnes telles que Vincent Peillon) regagnera le débat idéologique sans difficulté et la base populaire de notre électorat, soit tous les prolos qui continuent de voter pour le candidat de Neuilly ou celui de Saint-Cloud. Les pauvres…
Commentaire n°10 posté par milokan le 07/05/2007 à 11h11

Oui, choisi ton camp camarade ségolène ! Rejoins celui qui a toujours été le tien: au centre droit.
Finalement, c'est Bourdieu qui parle le mieux de cette "vocation" royal à gauche.

Réponse de YB le 08/05/2007 à 02h12
Aucune chance. Au contraire elle s'incrustera. Il aurait fallu qu'elle se prenne une claque retentissante, un score humiliant (40% au grand maximum). Le PS se serait alors rendu compte de son erreur monumentale (éléphantesque, si ça vous amuse). Mais avec ses 47% je doute que l'éléphant se résolve à se débarrasser de la tique qu'il s'est choisie. Elle continuera à envenimer le PS, jusqu'à ce qu'il pourrisse sur pied et se désagrège, perdant peu à peu ses meilleurs, comme un lépreux perd ses doigts. C'est à se demander si Ségolène n'est pas une taupe plantée pas la droite. Mais on aurait alors la droite la plus intelligente du monde. Donc, ce n'est pas une taupe, c'est vraiment un produit interne au PS. CQFD.
Commentaire n°11 posté par Egtverchi le 07/05/2007 à 11h47

La droite la plus intelligente, ça m'étonnerait. La gauche la plus c... peut être. Surtout si elle continue sur cette lancée suicidaire. Elle n'est pas une taupe de la droite, mais elle l'a bien servie. Dès le départ d'ailleurs, la droite la plébiscitée comme l'adversaire de Sarkozy.

Réponse de YB le 08/05/2007 à 01h43
SEGOLHAINE = QUICHE LORRAINE SEGO : AU CACHOT SEGHOLLANDE : LA FRANCE QUI SE PLANTE
Commentaire n°12 posté par FRANCIS le 07/05/2007 à 12h07
je suis désolé mais la dernière ne rime pas.
Réponse de YB le 08/05/2007 à 01h47
Ils s'embrassent au mois de Janvier, car une nouvelle année commence, mais depuis des éternités l'a pas tell'ment changé la France. Passent les jours et les semaines, y a qu'le décor qui évolue, la mentalité est la même : tous des tocards, tous des faux culs. Ils sont pas lourds, en février, à se souvenir de Charonne, des matraqueurs assermentés qui fignolèrent leur besogne, la France est un pays de flics, à tous les coins d'rue y'en a 100, pour faire règner l'ordre public ils assassinent impunément. Quand on exécute au mois d'mars, de l'autr' côté des Pyrénées, un arnachiste du Pays basque, pour lui apprendre à s'révolter, ils crient, ils pleurent et ils s'indignent de cette immonde mise à mort, mais ils oublient qu'la Karcherine chez nous aussi fonctionne encore. Etre né sous l'signe de l'hexagone, c'est pas c'qu'on fait d'mieux en c'moment, et le roi des cons, sur son trône, j'parierai pas qu'il est all'mand. On leur a dit, au mois d'avril, à la télé, dans les journaux, de pas se découvrir d'un fil, que l'printemps c'était pour bientôt, les vieux principes du seizième siècle, et les vieilles traditions débiles, ils les appliquent tous à la lettre, y m'font pitié ces imbéciles. Ils se souviennent, au mois de mai, d'un sang qui coula rouge et noir, d'une révolution manquée qui faillit renverser l'Histoire, j'me souviens surtout d'ces moutons, effrayés par la Liberté, s'en allant voter par millions pour l'ordre et la sécurité. Ils commémorent au mois de juin un débarquement d'Normandie, ils pensent au brave soldat ricain qu'est v'nu se faire tuer loin d'chez lui, ils oublient qu'à l'abri des bombes, les Francais criaient "Vive Pétain", qu'ils étaient bien planqués à Londres, qu'y avait pas beaucoup d'Jean Moulin. Etre né sous l'signe de l'hexagone, c'est pas la gloire, en vérité, et le roi des cons, sur son trône, me dites pas qu'il est portugais. Ils font la fête au mois d'juillet, en souv'nir d'une révolution, qui n'a jamais éliminé la misère et l'exploitation, ils s'abreuvent de bals populaires, d'feux d'artifice et de flonflons, ils pensent oublier dans la bière qu'ils sont gourvernés comme des pions. Au mois d'août c'est la liberté, après une longue année d'usine, ils crient : "Vive les congés payés", ils oublient un peu la machine, en Espagne, en Grèce ou en France, ils vont polluer toutes les plages, et par leur unique présence, abîmer tous les paysages. Lorsqu'en septembre on assassine, un peuple et une liberté, au cœur de l'Amérique latine, ils sont pas nombreux à gueuler, un ambassadeur se ramène, bras ouverts il est accueilli, le fascisme c'est la gangrène à Santiago comme à Paris. Etre né sous l'signe de l'hexagone, c'est vraiment pas une sinécure, et le roi des cons, sur son trône, il est français, ça j'en suis sûr. Finies les vendanges en octobre, le raisin fermente en tonneaux, ils sont très fiers de leurs vignobles, leurs "Côtes-du-Rhône" et leurs "Bordeaux", ils exportent le sang de la terre un peu partout à l'étranger, leur pinard et leur camenbert c'est leur seule gloire à ces tarrés. En Novembre, au salon d'l'auto, ils vont admirer par milliers l'dernier modèle de chez Peugeot, qu'ils pourront jamais se payer, la bagnole, la télé, l'tiercé, c'est l'opium du peuple de France, lui supprimer c'est le tuer, c'est une drogue à accoutumance. En décembre c'est l'apothéose, la grande bouffe et les p'tits cadeaux, ils sont toujours aussi moroses, mais y a d'la joie dans les ghettos, la Terre peut s'arrêter d'tourner, ils rat'ront pas leur réveillon; moi j'voudrais tous les voir crever, étouffés de dinde aux marrons. Etre né sous l'signe de l'hexagone, on peut pas dire qu'ca soit bandant si l'roi des cons perdait son trône, y aurait 60 millions de prétendants.
Commentaire n°13 posté par Eric Cartman le 07/05/2007 à 13h38
Même si elle n'a été qu'étoile filante, elle laisse derrière elle une trainée éblouissante... et ma foi, tant pis pour les "camarades" à qui elle a fait de l'ombre... Merci Ségolène, merci ! (Oups, je ne suis pas Française !)
Commentaire n°14 posté par Bouziane Fatima le 07/05/2007 à 13h56
Pour ma part, je n'ai pas vraiment été ébloui.
Réponse de YB le 08/05/2007 à 01h39
Bravo Mme Royal, vous avez fait perdre la gauche et vous n'avez toujours rien compris de même que vos partisans. Ditiller la haine comme vous le faites ne fait que diviser le peuple et encourager les casseurs dont vous avaliser les actes par vos attaques agressives et vos manigances machiavèliques de diabolisation, de presque changer de carte pour quelques votes. Scandaleux, Bayrou infréquentable avant devient acceptable pendant et méprisable après ! Comment attiser la confiance et la crédibilité aux yeux du peuple ainsi ? Résultat, "VOS CASSEURS" sont dans la rue et donnent raison au peuple sur le choix qu'il a fait. Ce n'est pas ce que veulent les Français, en agissant comme cela vous avez en permanence craché sur les électeurs de droite au lieu de rassembler. Je ne parle même pas de votre prestation durant le débat dont le but était de casser du Sarkozy au lieu de construire. Quant à vos copiés/collés, Fabius qui a sauvé sa peau mais dont les mains sont toujours aussi rouges, qu'il face profil bas au lieu de donner des leçons, qu'il t-il fait sous Mitterand ? les Français n'ont pas oublié. Hollande, le gueux richissime qui n'aime pas les riches et qui se fiche du peuple car comme vous, seul sa petite personne importe. Et DSK, l'amnésique qui voudrait prendre la suite ? Quelle rigolade ! Il fût un temps j'ai voté pour la gauche, mais vous m'avez tous écoeuré par vos attitudes haineuses et malsaines. C'est vous les dangereux ! Il serait temps que le parti socialiste arrête d'aboyer et commence à travailler......POUR LE PEUPLE ! Pas pour la petite personne individuelle de chacun de ses partisans ! Oui, il faut une refonte du parti mais pas avec vous, encore moins les Hollande et Fabius. Voilà pourquoi, j'ai voté au premier et second tour pour Nicolas Sarkozy. Comme tous les Français, je veux la paix et la sécurité dans mon pays, pas les slogans de haine destructeurs. J'aime mon pays pas vous ! Vous, vous n'aimez que vou-même et le peuple l'a compris !
Commentaire n°15 posté par lunorage le 07/05/2007 à 16h10
La paix et la sécurité avec sarko, c'est pas gagné ! En tout cas ça démarre mal.  je ne vois pas pourquoi le nombre d'agressions contre les personnes en augmentation constante depuis son arrivée à l'intérieur diminuerait aujourd'hui. Quant à ses prises de positions pro bush et ses amitiés états-uniennes affirmées le soir même du 6 mai, elles ne feront que multiplier les risques d'attentats. Et ne parlons pas de cette France dréssée contre une autre...
Réponse de YB le 08/05/2007 à 02h00
Je rêve ! Merci à Segolène pourquoi ? Pour nous avoir fait perdre ? Pour avoir rallier le centre ? Pour avoir fait imploser le parti ? Pour avoir fait cavalier seul ? Stop avec Sego repars dans le poitou tu as assez foutu le bordel
Commentaire n°16 posté par simon le 07/05/2007 à 17h04
Facile la critique!Si elle avait gagné vous auriez dit que c'est grâce à tous ces éléphants?Que néni!J'ai passé 10 ans au PS, j'en ai soupé des réactions comme la vôtre.On aurait perdu davantage de point avec Fabius et DSK. L'un trop à gauche aurait fait fuir le centre gauche, l'autre trop au centre aurait fait fuir les reports du 2è tour, sans compter le fait qu'il aurait été dans le sillon de Bayrou. Depuis Mitterrand, pas une seule personnalité de gauche n'avait soulevé de mouvement populaire de la sorte. Que ça continue, n'en déplaise aux archaique de la gauche! Bravo Ségolène pour son courage, elle a fait en 6 mois ce que personne n'a jamais osé faire en 5 ans!
Commentaire n°17 posté par Chim le 07/05/2007 à 20h32
Saboter un parti en si peu de temps, effectivement, c'est fort !
Réponse de YB le 08/05/2007 à 01h40
Je trouve cet article un peu violent, il est vrai qu'elle a perdu mais il ne faut pas non plus tout lui mettre dessus, la gauche l'a encore prouvée le 6 mai durant l'émission consacrée au presidentielle qu'elle était en conflit (cf. J. Lang et D. Strauss-kahn). Et puis en voyant l'article sur l'écrasante vistoire de Segolene Royal lors du débat, je trouve que c'est assez hypocrite de dire maintenant qu'elle a été nulle. Alors ou on la soutient du debut jusqu'a la fin mais faut pas lui cracher dessus maintenant que la gauche a perdu
Commentaire n°18 posté par Julie le 07/05/2007 à 21h24
Au regard de cette pitoyable campagne, je trouve qu'elle a plutot été forte dans ce débat. Je n'ai pas partagé les commentaires des médias. Personnellement, tant qu'elle n'avait pas obtenue l'investiture au PS, je ne l'ai jamais soutenue. J'ai espéré ensuite sa victoire face à Sarkozy, mais aujourd'hui je suis en droit comme nombre de socialistes de dire qu'elle porte la responsabilité de l'échec de la gauche.
Réponse de YB le 08/05/2007 à 01h46
Le dernier commentaire est illustratif des médiocres stratégies électoralistes, au demeurant perdantes, de socialistes se croyant "modernes". Notre ami semble ne pas évoluer dans les idées, mais dans la manipulation opportune de tels ou tels électeurs (sujet qui permet de glauser à l'infini). Nous en avons le résultat. Alors, saurait-il dire ce qu'est la "gauche archaïque" ? Facile à dire ! "Ils sont "archaïques" et nous sommes ipso facto modernes." Notre (ex ?) socialiste ne comprend manifestement pas que la refonte doit être idéologique, que l'échec de la gauche réformiste est un échec de sa vision érronée du monde. Il s'imagine que modifier les pièces de l'échiquier du vieux parti, mettre les fous à la place des chevaux et les reines à la place des pions, finira peut-être par aboutir à une configuration gagnante. Qu'il le sache, c'est bien cette vision du politique qui est archaïque. Ces socialistes bureaucrates se croient habiter par un bon sens pragmatique, imaginent (à la manière de la droite) que la vraie gauche est habitée par les passions. L'histoire n'est pas finie. La déconfiture du PS (sous cette forme) est inéluctable.
Commentaire n°19 posté par milokan le 07/05/2007 à 21h25
Celui qui a rédigé cet article est indigne de se porter aux côtés de Ségolène Royal. Je ne sais pas de quoi aurait-il été capable dans cette position. Un anarchiste - un casseur - la honte de détruire son propre Pays ! Vive Ségolène, courage et encore un grand merci. La victoire sera pour une autre échéance.
Commentaire n°20 posté par Réaliste le 07/05/2007 à 21h43
Je cite Royal : "Notre talisman c'est l'unité" ou encore "Dressez-vous vers la lumière". Quand on dit des conneries pareilles, c'est vraiment affligeant pour le PS.
Commentaire n°21 posté par Prince Faruk le 07/05/2007 à 22h42
C'est en s'affichant avec de petits M Dray que Mme Royal s'est mise dans une situation de réaction passive aux propositions du candidat de l'UMP. Rien de concret. Le socialisme français est coincé entre un virage à gauche et un virage au centre pour survivre.
Commentaire n°22 posté par gunnar le 08/05/2007 à 00h18
mais à force de virage à gauche puis à droite, puis à gauche puis à l'extreme centre... on a vite le mal de mer.
Réponse de YB le 08/05/2007 à 13h47
Comment un retraité qui a travaillé toute sa vie peut vivre avec 16€ par jour ?
Commentaire n°23 posté par marcel le 08/05/2007 à 09h31

Le yacht de luxe sur lequel Sarko passe quelques jours actuellement est disponible à la location pour 173.000 euros par semaine (en basse saison). Va falloir économiser si vous voulez vous payer une heure sur ce bateau !

Fallait "travailler plus pour gagner plus" !!!

Réponse de YB le 08/05/2007 à 13h51
Je ne suis pas un supporter de Mme Royal, mais je trouve votre article simpliste et réducteur . Ce n'est pas seulement a cause de Mme Royal que la gauche a fait un score si bas, mais c'est aussi a cause d'un parti, qui n'a pas su se rénover face a une droite décomplexée, qui est rester coincé dans ses petites luttes internes tout en spéculant sur la chute de l'usurpatrice. Si elle veut gagner, la gauche doit repartir de zéro et revoir toute ses fondation car aujourd'hui pour l'emporter, proposer la seule alternative de gauche face a la droite ne suffit plus, la droite du haut de ses 53% l'a bien prouvé . Le temps des cerises reviendra mais maintenant vient le temps des noyaux et ce pour 5 années .
Commentaire n°24 posté par Shuyin le 08/05/2007 à 11h48
oui, il est temps de s'interroger sur cet échec et tous les échecs passés depuis 95 !
Réponse de YB le 08/05/2007 à 13h57
Pourquoi Ségolène avait un large sourire ? Mais c'est l'évidence même. si elle avait été élue, elle savait pertinemment qu'elle était incapable de redresser la France et de tenir ses promesses incongrues. Elle a ainsi tout gagné : elle est la dame forte de l'opposition : elle va tous les envoyer "bouler" y compris son compagnon et elle va prendre un malin plaisir à monter ses supporters contre Sarkozy et contre ses décisions qu'elles qu'elles soient, ainsi qu'elle s'y emploie contre vents et marées depuis de mois. Voilà pourquoi elle était rayonnante !!!
Commentaire n°25 posté par Heureuse le 08/05/2007 à 12h25
D'abord il faut rassurer l'électorat, le concubinage ne donne pas un aspect de stabilité, il fallait se MARIER, avec n'importe qui même F.Hollande
Commentaire n°26 posté par CHRETIEN le 08/05/2007 à 13h33

Comme disait Alaoui l'autre jour au congrès des barbus de l'UOIF, c'est honteux d'autoriser le concubinage et d'interdire la polygamie ! C'est une vision des choses...

Avec Sarko, pas de risque de stabilité dans le couple homo. Les conjoints étrangers pacsés sont toujours expulsables ! C'est ça l'égalité prôné par Sarkozy !

Réponse de YB le 08/05/2007 à 13h55
bande de machistes c est incroyable de lire des conneries pareilles sego a fait gagner le parti et représente un formidable espoir de changement et surtout de RENOUVEAU de la politique toujour aux mains de mêmes depuis 30 ans (les éléphants) qui ont eu le culot de se présenter contre elle , l ont démokie tant qu ils ont pu et malgré cela elle a réussi un score extraordinaire , après les saloperies de jospin pendant 5 ans il est respondable avc dsk et fabius de la perte du ps , c est cuex la qu il s faut virer il es t la le gachis royal n a eu jamais de contradictions et connait a fond les sujets de la république contrairement aux autres et surtout sarko qui bafouille des idioties le travail accompli par cette femme courageuse contre tous est f abuleux et 47% de s français l on t approuvée alors camenbert !!!!!!!!! moi je suis un h mas pas macho , un vrai gaulois et contre la vente de la france aux étrangers usa et chine quand le boulot sera parti , que feront nous ?? sego c est vraiment l avenir !!continue e
Commentaire n°27 posté par dede le 08/05/2007 à 13h36
"sego a fait gagner le parti" . Ah bon. Heureux de l'apprendre.
Réponse de YB le 08/05/2007 à 13h46
je suis à fond Ségolène. Je l'ai soutenu pendant toute la campagne et je continuerai à la soutenir encore. Il faut se rappeler que MITTERRAND s'était présenté 2 fois avant d'être élu!! Et je dis que c'est facile de critiquer et de lui mettre tout sur le dos. Au contraire,il faut continuer à la soutenir pour que la gauche puisse passer un jour. Restons soudés!!c'est comme ça que l'on gagnera! Merci Ségolène. Vive Ségolène. Je rejoins le commentaire d'Emma du 06/05.
Commentaire n°28 posté par nelly le 08/05/2007 à 16h03
Restons soudés ? Précisément les socialistes n'ont jamais vraiment été soudés derrière elle. Je ne parle pas des militants du parti, mais des sympathisants. Il est temps de cesser de jouer l'autruche.
Réponse de YB le 08/05/2007 à 17h22
Et Sarko ? S'était-il présenté deux fois avant d'être élu ? Nouvelles moeurs, nouveaux effets. L'exemple Mitterand de Nelly represente justement cette vieille façon de faire de la politique.
Commentaire n°29 posté par Milokan le 08/05/2007 à 16h36
Bonjour , Aurez vous compris que vous avez un discours ringard d'un autre temps , vous n'avez pas évolué d'un pouce et vous comptez emmnener une jeunesse à vos côtés ?? vous rigolez !!!!!!!! VIVE L UMP
Commentaire n°30 posté par garibaldi le 08/05/2007 à 17h30
Le dernier commentaire a le poids argumentaire d'un militant traditionnel de l'UMP : léger.
Commentaire n°31 posté par Milokan le 08/05/2007 à 17h48
A propos du yatch de sarkozy, quand on est elu president de la republique je pense qu'on a merité de prendre UNE semaine de repos meme a 173 000 euros
Commentaire n°32 posté par Julie le 08/05/2007 à 17h59
En partant il serait bon qu'elle emmène avec elle " SES CASSEURS " qu'elle a encouragé à descendre dans la rue, 2 jours avant le deuxème tour se cachant derrière une prédilection incitative à la haine. Comment un candidat à l'élection peut-il agir avec autant d'irresponsabilité ? Bravo, ma chère tu as légitimé tous ceux qui ont voté pour Nicolas, et j'en fais partie.
Commentaire n°33 posté par lunorage le 08/05/2007 à 19h02
Quoi qu'il en soit, Sarkozy nous offre matière a rire dès le début de son quinquenat: On peut trouver un boulot et partir le lendemain en vacances en yacht . Bienvenue dans la société américaine ! Alors, heureux ?
Commentaire n°34 posté par Shuyin le 08/05/2007 à 19h10
Avec Lunorage, on retrouve une valeur bien du terroir des Sarkozistes : la démagogie Comme si Royal commandait les casseurs anti-sarkozistes qui on fait une mélée avec les forces de l'ordre ! Sur quels fondements vous appuyez vous pour tenir de tels propos ? A trop vouloir dénigrer Royal, vous faites plus de tort à vous même qu'à elle ! Mais je doute que dans l'immédiat, elle retourne garder les gosses, vu que c'est la votre premier souhait
Commentaire n°35 posté par Shuyin le 08/05/2007 à 19h23
Ségolène est une sarkozyste prétendument de gauche: elle a la même aversion que lui pour les valeurs de mai 68, elle aime l'ordre, la famille, le drapeau, l'armée, etc. Elle aurait un homme, elle n'aurait jamais remporté la primaire du PS. Mais poser dans Match et Voici, ça rapporte et ce serait ça l'avenir ? A dégueuler
Commentaire n°36 posté par leon le 09/05/2007 à 00h15
Oui, Ségolène Royal a fait perdre la Gauche. Elle a une responsabilité énorme dans le 36% de l'éliminatoire premier tour. Voulant éviter un 22 avril bis, les électeurs (dont moi) de la gauche radicale, se sont rabattus sur elle. Les 6,7% manquants étant partis chez Bayrou. Ensuite l'ineptie, la tièdeur, l'imprécision de son programme ont éclaté au grand jour lors du débat contre Sarkozy. Il n'a plus eu qu'à faire le dos rond, pour ramasser une victoire somme toute facile.
Commentaire n°37 posté par mota le 09/05/2007 à 05h30
LES CHERS AMIS DE SEGOLENE....A VOMIR !!! Ségolène n'est qu'une vipère perfide et machiavèlique qui fait feu de tous bois et qui s'acoquine avec tout ce qui peut servir ses intérêts. Pour avoir raison elle n'hésite pas à faire de la prédilection incitative dont le résultat est que ses casseurs sont dans la rue. Besancenot n'est pas mieux, il désaprouve les casseurs mais ne condamne pas, ce qui veut dire à mi-mot....."allez-y continuez à détruire" même s'il s'en défend ! {{Voici ce qu'un ami de Haute-Savoie m'a envoyé, à diffuser largement. Il serait bon aussi que l'on connaisse le vrai visage de certains de ses amis.}} ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ {{Il faut que cela se sache !!!}} Saviez vous qu'un peloton de gendarmerie de HAUTE SAVOIE a procédé à l'arrestation d'un conducteur à 240 km/h sur l'autoroute? > Ce conducteur fort connu circulait dans une superbe Ferrari. > Un peu connu . Un peu influent. A part le fait qu'il ait été ministre et qu'il se nomme Bernard KOUCHNER. > Mais le plus fort reste à venir. Les gendarmes lui retirent son permis de conduire . Encore heureux ! Mais lorsqu'ils contrôlent la carte grise du véhicule en question, ils s'aperçoivent que ce dernier est la propriété de médecin sans frontière!!!!!! > Moralité de cette histoire, n'hésitez pas à faire des dons pour le Tsunami, cet argent est entre de bonnes mains. > > SANS COMMENTAIRE !!!!! Si un petit commentaire toutefois : Margaux (10 ans) a cassé , ou plutôt "explosé" sa tirelire pour faire un don pour payer .....non pas une aide aux enfants comme elle le souhaitait mais le moyen à Mr KOUCHNER de rouler aux frais de la "Princesse" dans un carrosse...... DEGUEULASSE .... Je ne lui en parlerai pas car la déception serait trop grande.... Il fallait que cette hitoire se sache ! C'est le genre de truc à ne pas cacher. NB / Au fait, Monsieur KOUCHNER n'a-t-il pas été à plusieurs reprises un MINISTRE SOCIALISTE INFLUENT de notre REPUBLIQUE ? Jamais élu d'ailleurs. Toujours nommé. On ne sait jamais. Les électeurs ont parfois d'étranges réactions n'est ce pas ? Il avait peut-être une forte envie de leur échapper. Il est pourtant encore très souvent aux côtés de SEGOLENE ROYAL. Pour aller à MOUGINS peut-ête ? Il faut parfois aller vite pour redevenir MINISTRE ! ~ ~~~~~~~~~~~~~~~~~ Et les "manges merdes du PS" font tout un plat parce-que le Président a été invité sur un yatch, au moins il ne se cache pas. Pourquoi pas des vacances en bétaillière dans le Cantal aussi.....!!! Comme quoi avant de lancer une campagne de propagande et de diabolisation " Sarko=danger " il serait bon de balayer devant sa porte et d'être soi-même irréprochable. ZEN !!!
Commentaire n°38 posté par lunorage le 10/05/2007 à 03h34

Kouchner, on vous le donne !

Réponse de YB le 11/05/2007 à 01h53
Shuyin, pour connaître les fondements, il n'y a qu'à revoir tous les discours de haine du couple dictateurs Mme Royal/Mr Hollande diffusé largement depuis des mois sur nos antennes. J'ai été à bonne école ! La différence est que je ne suis qu'une électrice et que je n'ai pas à me justifier, contrairement à des gens qui propagent incidieusement la haine alors qu'ils briguent un mandat présidentiel. La seule chose que j'en retire n'est ni plus ni moins que du mépris pour ces gens là que j'appelle des casseurs en cols blancs. Je vaux ce que je vaux et tant que nous serons en démocratie je dirai ce que je pense, ne vous en déplaise ! Cordialement ;)))
Commentaire n°39 posté par lunorage le 10/05/2007 à 03h55
Aux Jaloux des vacances de Sarkozy ! Mr Le Président, et oui c'est votre Président a hésité entre un voyage en caravane et un séjour sur un yatch ! Vous auriez choisi quoi vous ? Pfff ! Quelle hypocrisie ! C'est vrai que quand Mitterand partait en vacances en Egypte, avec vos sous, voir sa fille Mazarine c'était différent, de même que Jacques Lang qui refuse de voyager en 2ième classe, avec le peuple....Pauvre chéri ! He oui, les leçons fonctionnent dans les 2 sens ! Avec ça, on va bien faire avancer le pays !
Commentaire n°40 posté par lunorage le 10/05/2007 à 04h08
Lunorage, le lien Hollande-Royal et "casseurs" est un fantasme socialiste et une croyance de droite (et encore, pas de tous). Il est vrai que l'appel récent de Hollande à cesser la casse voudrait dire, inversement, qu'il a une influence sur ces plus pauvres qui commencent déjà à perdre leur calme... pardon, les casseurs. Par ailleurs, le principe d'un congé du président après son élection n'est pas contestable. Mais le Fouquets est, outre le mauvais goût attribué aux arrivistes par les "vrais" qui ont déjà évolué vers des pratiques plus fines, un choix dont on peut dire (paradoxalement) qu'il manque de classe. Mais nous ne sommes et ne serons pas à une faute de goût près. N'en déplaise aux partisans hargneux d'une droite hargneuse, qui s'imaginent déjà "loups dans la bergerie" pendant encore quinze ans. Raffarin a parlé de Mai 81 de la droite. Mais la dialectique (ce mot n'appartient pas à l'univers de droite et il faudra que tu te renseignes, cela peut prendre du temps), la dialectique donc, veut que les manières sauvages de gouverner entrainent des manières sauvages de s'y opposer.
Commentaire n°41 posté par Milokan le 10/05/2007 à 10h41
En accord avec mon premier commentaire, voici un extrait du dernier livre (une femme fatale) que le couple hollande-royal entend faire censurer, pour inaugurer leur entrée dans l'opposition. Eu égard auw qualités oratoires de Ségo, je ne fus pas surpris de lire le passage suivant : " BHL est devenu en quelques semaines l'un des confidents de Ségolène Royal. Qui sait que, depuis janvier, le philosophe et la candidate se téléphonent plusieurs fois par jour ? Avant chaque émission de télévision, elle le consulte. Après chaque meeting, elle l'appelle. En cas d'urgence et de grosses turbulences dans le ciel de la campagne, il la reçoit à l'improviste chez lui, boulevard Saint-Germain, sur le même trottoir et à quelques numéros de son siège de campagne. [...] En quelques mois, l'intellectuel a gagné son amitié. Il lui lit de la poésie (elle n'a pas l'habitude), lui envoie la réalisatrice Josée Dayan pour un coup de main sur ses spots de campagne officielle. "Seule une femme, explique-t-il , sait filmer les femmes." Il devine les fatigues d'une campagne, les lassitudes, les angoisses, et la complimente gentiment. N'a-t-il pas vanté dans une chronique son "étonnante fraîcheur", son "long et joli cou" ? Un jour, il se permet de lui recommander le chignon, qu'elle porte le lendemain dans le studio d'Europe 1. A quelques proches, Bernard-Henri confie parfois : "Elle est très seule. Y compris sentimentalement." L'hiver 2006 encore, ils ne se connaissaient pas. Bernard-Henri Lévy représente tout ce que la candidate déteste a priori. Riche bourgeois parisien, ami des puissants, homme de réseaux et de Saint-Germain-des-Prés... Un grand savoir et une culture aux antipodes de la sienne. Ségolène Royal n'est pas une intellectuelle. Elle va de temps en temps au théâtre - François Hollande, lui, s'y ennuie -, joue du piano, a gardé une éducation traditionnelle de jeune fille bien élevée. Mais sa culture, c'est celle de l'ENA, un savoir volontiers achronique et sans histoire. C'est aussi la télévision, dont, comme Nicolas Sarkozy, elle est la fille. "Je ne lis jamais de romans", a confié un jour le premier secrétaire du PS à "Paris Match". Ségolène Royal non plus, mais, à la différence de son compagnon, elle n'aborde que très peu d'essais et jamais de philosophie. [...]" Cela ce sent chers socialistes, avec toute la bonne volonté du monde, cela se sent ! L'article de YB qui a justifié nos commentaires est proche de la réalité.
Commentaire n°42 posté par Milokan le 10/05/2007 à 15h30
;))) ! Jalousie ou mesquinerie, Mikolan, j'hésite, allez les deux ! J'aimerai bien savoir dans quel "troquet pourri" les Ségolène, Hollande, DSK, Fabius, Kouchner,le "précieux" Lang et autres du PS vont dîner, tu te fous vraiment du monde ! Ho ! pauvres gueux sans chemise, j'ai la larme à l'oeil là ! Dis-moi, Ségolène s'habille où, à la friperie du coin ? Pfffffff ! Il est vrai que pour les fautes de goûts et la hargne à distiller la haine, Mikolan, nous n'avons pas de leçons à donner, mes excuses, j'avais oublié que le PS détient le record avec cette hypocrisie viscérale qui vous tient depuis des années et vous fait perdre de plus en plus d'électeurs, à dire, " on est mieux que les autres tout en ne proposant que de l'air, le diable est là et patati et patata... " et à manipuler de façon diabolique les événements, alors que le diable et son apôtre sont déjà dans votre crêche et vous dévorent lentement mais sûrement;)). Il est vrai que les années Jospin ont été un tel millésime et un tel regret pour les français qu'il a été viré au premier tour en 2002, au bénéfice de Le Pen. Il ne faut quand même pas oublier que ce sont les années noires Mitterand qui ont créées ce Pitbull de Le Pen, et que les années Jospin l'on entretenu. Et pour justifier vos échecs consécutifs, vous sortez votre joker, "la haine" en associant Sarkozy à Le Pen, c'est un exercice de manipulation mentale tellement facile à réaliser avec l'aide des médias. Même Besson en a été écoeuré, enfin un qui s'est réveillé. Il vaut mieux trahir que de se sentir obligé d'honnir. Qu'en ressort-il ? Des casseurs que vous êtes imcapable de contrôler, qui ne repectent même pas leurs propres voisins, et auxquel vous avez communiqué à force de matraquage médiatique, votre haine qui s'est retournée contre vous-même dans les hurnes. Il serait temps pour votre parti de se réveiller et de se rénover avec des gens de bonne volonté et sincères. Vous voyez bien que votre tactique de diabolisation n'a pas marché. Mais vous savez bien tout cela au PS, votre défaut est de ne pas avoir le courage de le reconnaître et de dire c'est la faute à pas de chance, on verra plus tard pour un remaniement du PS. Tu parles, la soupe est bonne pour les " Anges SégoLande". J'ai été de gauche et vous m'avez dégoûtée et lassée à vouloir plus détruire que construire. Prenez-en de la graine vous du PS. Heureusement, les hurnes ont parlé et ne vous en déplaise. Peut-être devriez-vous en chercher la ou les causes au lieu de faire la politique de l'autruche qui vous détruit peu à peu ! ;)
Commentaire n°43 posté par lunorgae le 10/05/2007 à 16h41

la politique de l'autruche, oui c'est le choix du PS depuis quelques années.

Réponse de YB le 11/05/2007 à 01h59
Lunorage, de manière banale, tu assimiles les socialistes des quinze dernières années à la pensée socialiste (que tu reverras). Ainsi, ta position est celle de l'électeur dégouté (tu le dis si bien) et non celle d'une partie prenante. Ce soi-disant revirement te regarde, mais il n'est nul besoin de passer à l'ennemi pour faire la critique des siens, sauf à ne jamais avoir été ce que l'on dit - de gauche. A ce titre, l'apparition d'une vraie droite "décomplexée" a le mérite de rebattre les cartes, de repousser à droite ou au centre la gauche caviar (que tu critiques à juste titre) ainsi que les militants qui n'étaient pas réellement socialistes (d'Eric Besson à Lunorage. Ceux-là retournent au bercail, là où ils se sentent bien et, à cet endroit, ils deversent leur haine du socialisme, en pseudo-connaisseurs de son histoire. En termes politique, le PS était controlé par son aile réactionnaire. Celle que Lunorage critique pour fonder son rejet du socialisme. Autrement dit, jeter le bébé avec l'eau du bain. Mais ce bébé, Lunorage, je crois que ce n'était pas le tien. A bon entendeur
Commentaire n°44 posté par Milokan le 10/05/2007 à 17h12
Pauvre fille! le débat avant le 2ème tour a été lamentable et franchement risible! que de mensonges! alors que vous traitez vous même Nicolas Sarkozy de menteur, et à l'élection quand on est quelqu'un d'intelligent, on appele ses partisans au calme! c'est ça la démocratie! le peuple a voté, il a décidé que c'était Nicolas qui l'emportait. Y en a marre de toutes vos promesses de socialistes pour les mères de famille, pour tous ceux qui sont dans la rue, qui va payer? certainement pas vous? les partenaires sociaux? mais qui sont ils? c'est nous! les gens qui travaillent et ceux qui ont travaillé comme des chiens toute leur vie!!! alors ils en ont marre de payer pour les feignasses! RAS LE BOL!!!!! A LA NICHE SEGOLENE!!!! ET VIVE NOTRE PRESIDENT!
Commentaire n°45 posté par elyane et daniel le 10/05/2007 à 21h25

C'est qui exactement ces feignasses ? en tout cas, je vos que le message de Sarko est bien passé.

Réponse de YB le 11/05/2007 à 01h50
C'est bien facile de cracher sur cette femme qui a dépensé toute son énergie sur la construction d'une ligne originale. Si elle avait gagné, vous seriez la à en faire les louanges. Vous insinuez peut-etre que Jospin a fait mieux, avec a peine 16%,un score qu'elle a dépassé de presque 10 points au premier tour. Vous prefereriez sans doute avoir un Strauss Kahn ou un Fabius, ces individualistes qui n'ont pas été foutu de redresser le PS pendant 5 ans. Si Madame Royal a échoué, c'est a cause de l'appareil obsolete du parti qui s'est bien gardé de la soutenir durant la campagne, et qu'elle a trainé comme un boulet pendant 18 mois. Je tiens d'ailleurs a rajouter que la pointe de misogynie de l'article "selon les humeurs de la dame" est tout a fait déplacé. A bon entendeur.
Commentaire n°46 posté par MR le 10/05/2007 à 22h51

Très originale cette ligne en effet !

Réponse de YB le 11/05/2007 à 02h04
Pour parler de Dominique Strauss Kahn, je suis désolé, mais c'est l'homme qui me parait aujourd'hui le mieux placé pour prendre la tête du parti socialiste. Il faut à présent que les mentalités changent en France. On ne peut plus dans le monde actuel rester arquebouté sur des principes de rejet des réalités économiques, notamment à l'intérieur des entreprises. Certes Ségolène Royal a proposé, dans son pacte présidentiel des mesures qui me paraissent excellentes dansla perspective d'une plus grande démocratisation des règles à l'intérieur des entreprises: la recherche du consensus(davantage de dialogue entre les partenaires sociaux, promotion d'un syndicalisme de masse). En faveur de l'emploi également elle a eu des propositions tout à fait innovantes: favoriser du retour à l'emploi (création des guichets uniques, incitation à la reprise d'un travail grâce à la RSA-revenu de solidarité active, droit à la formation professionnelle tout au long de la vie, la sécurité sociale professionnelle garantie...). Il est toutefois difficile de nier les guerres intestines qui ont miné la campagne à l'intérieur même de l'appareil dirigeant (départ d'Eric Besson, rancune de Laurent Fabius et de Strauss Kahn). Adhérant du Ps, j'ai voté pour Ségolène en novembre dernier car elle me paraissait la mieux placée pour remporter la victoire face à la droite néoconservatrice qu'incarne à mes yeux Nicolas Sarkozy. Mais à présent je doute de sa stature pour remporter des élections au niveau national, et pour moi il faut qu'elle adopte une ligne plus claire dans son discours. Inutile de continuer sur des emphases rhétoriques qui font penser aux grands soirs. Il faut maintenant qu'elle adopte un dicours, un style qui "parle aux gens", et pas seulement aux gens de gauche, dont elle sait qu'ils sont acquis à son programme mais rendre audible à la majorité les points essentiels développés dans ce dernier. Car lui, Sarko, on ne peut lui reprocher ce "parler vrai", qui n'est pas du populisme. Pour ma part, j'attends que Ségolène me convainc à nouveau, qu'elle prenne de l'assurance dans sa nouvelle peau (celle d'une dirigeante favorite pour être la canditate de 2012) autrement au diable les Lolo, les Ségo et tuttiquanti, vive Strauss Kahn! Je m'explique plus précisément: si le ps ne change profondément pas de ligne politique on va droit dans le mur. Je regrette qu'il n'y ait pas plus d'éléphants du parti comme Krouchner et Strauss Kahn à s'engager sur la voie de la réforme et je suis triste à l'idée de savoir la victoire de la gauche reportée aux calendes grecques. Car ce n'est pas en allant jeter des pavés sur les crs et en bloquant etvitam eternam les facultés (pour quelles revendications mis à part la résistance) que l'on parviendra à toucher l'opinion...au contraire. L'avenir de la victoire n'est pas à chercher dans le magouillage politicien. On ne peut prétendre emporter l'adhésion des français dans une union antisarkozyste et sans doute encore moins en en se repliant sur nous même. Il faut à présent de l'audace, de la volonté de se réformer car le "plus à gauche" est idéologiquement louable mais impossible à réaliser dans le monde dans lequel nous vivons sans nous tirer une balle dans le pied. Demain que ferons nous face à la Chine,l'Inde et le Brésil? A bon entendeur...
Commentaire n°47 posté par Hée Clément le 11/05/2007 à 00h06
L'élection de Nicolas Sarkozy est synomyme de fermeture des portes de la France sur le reste du monde, en effet le culte du pouvoir financier l'a emporté sur les valeurs qui ont toujours fait rayonner la France dans le monde à savoir l'humanisme ; la défaite de Ségolène Royal est une perte énorme non seulement pour la gauche mais aussi pour la France entière car c'est la démocratie qui a perdue. Chère Ségolène toutes les personnes qui croient aux valeurs de l'humanisme compte sur toi en effet durant toute la campagne tu as défendu les valeurs humaines et sociales dans lesquels beaucoup d'entre nous se reconnaissent merci de continuer le combat afin que les français puissent de nouveau être fiers de leur pays !!!
Commentaire n°48 posté par gladys le 13/05/2007 à 14h17
Bonjour, quelle honte de voir de telles inepties sur ce site! si la sainte ségolène a perdu les élections c'est que le peuple français a enfin ouvert les yeux sur toutes ces fastueuses promesses utopiques qui ne pourront jamais être exauçées; bien facile de promettre la réalisation des voeux de tous les français encore faut-il savoir comment les financer et ce n'est pas avec les 35h que l'on pourra le faire! ce que j'ai resenti pendant toute cette campagne c'est la haine de Ségolène qui n'a cesser de cracher son venin sur Sarkozy, drôle de façon de tenter de réunir les militants. Les promesses de Sarko sont tout à fait réalistes et nécessaires pour redresser cette pauvre France qui coule comme le Titanic; moins de primes aux assistés, aux chômeurs, réduction du budget de l'Etat, libéralisation du temps de travail sont des très bonnes solutions pour redonner de l'essort à notre pays, n'en déplaise aux perdants. Alors à bon entendeur salut!
Commentaire n°49 posté par kerryl le 13/05/2007 à 15h38
C'est un vrai sport de combat en chambre la politique dites-donc ! D'abord, il est dommage que l'injure, l'insulte soient monnaie courante pour justifier sa non adhésion à un représentant politique. Je n'ai pas lu beaucoup de militants qui incarnent la voix du peuple en ce qui me concerne durant cette campagne.Autant dire je n'entends toujours pas de propositions ici-même pour rassurer ceux du peuple qui subissent la rébellion des plus jeunes et pour rassurer les plus jeunes qu'ils ont toute leur place dans la société française. Madame Royal a eu 9 mois de campagne, une petite équipe, peu de soutiens d'adhésion et pratiquement pas de programme, sans compter les tirs groupés venus de son propre camp, ah c'est beau la famille dans l'adversité, voilà pourquoi elle n'a pu faire fléchir la droite.Mais elle en a les capacités. Avant de l'injurier vous devriez essayer le dialogue et imposer vos idées, une idée qui est bonne s'impose, et ici comme ailleurs c'est délétère, evanescent, pas de quoi donner de leçons aux autres. Royal elle a permis qu'une moitié de la France affirme clairement son refus de l'autre côté, celui des "après moi le déluge" et c'est déjà beaucoup. A ce propos la presse étrangère ne s'y trompe pas. A part des critiques qu'est-ce qu'on entend de la part des différents courants de la Gauche en France ? Les trois quarts des défavorisés ne vous connaissent même pas. Un peu d'humilité. La vérité c'est bien beau de la brandir ainsi, mais vous verriez qu'elle emprunte divers visages au sein même du peuple. Et jusqu'ici la seule qui ai su offrir une prémisse de cristallisation avec le peuple, c'est Royal. Y avait qu'à voir à Charletty le peuple qui s'y bousculait, elle a touché beaucoup de monde et on ne peut dire cela que d'elle à l'heure d'aujourd'hui n'en déplaise aux aigris et aux rebelles à la semaine. Moi, j'écoute tout le monde, et j'aimerais bien entendre des propositions et une pensée concrète, profonde et vive. Marre du tintamarre de la confusion. Sur ce mes camarades je vous souhaite un bien beau jour.
Commentaire n°50 posté par ardente patience le 15/05/2007 à 12h27

Télé-évangélisme

Fraternitude ! Fraternitude ! Fraternitude !
 


Prêche du dimanche

 

Prêche du Gymnase Japy
(nov. 2008)

 

Images Aléatoires

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus