Ségolène : Outreau ? Connais pas !

Publié le par YB

Elle voyait des pédophiles partout...

 

 

 

 Avez-vous entendu Ségolène Royal à propos de l’affaire Outreau ?  Moi non plus. Il est vrai qu’elle est discrète sur tout. Au plus haut dans les sondages, Ségolène s'accroche à sa stratégie : ne rien dire. C’est plus prudent ! Elle n’aura fait cette semaine qu’une apparition : au festival de BD d’Angoulème. Oui, après avoir voulu la peau des mangas et des DA nippons, Ségolène feint de s’intéresser à la BD. Passons…

Vous vous souvenez de la circulaire catastrophique qu’elle avait publiée en 97 ? Ceux qui en avaient fait les frais ne l'ont certainement pas oubliée. Elle incitait tout simplement les enseignants à dénoncer directement au Parquet tout acte de pédophilie, sans enquête préliminaire et sans même interroger les personnes mises en cause. Des dénonciations de pseudos pédophiles étaient alors arrivées, par centaines. Ségolène Royal avait réussi en quelques mois à provoquer un profond malaise dans le corps enseignant et à mettre en place une véritable « école du soupçon ». Et pas question alors de parler de présomption d’innocence à la ministre de l’enseignement scolaire ! Elle vous aurait aussitôt taxé de protecteur de pédophiles ! 

Aujourd’hui, sur la question, Ségolène rase les murs. Outreau est passé par-là... Candidate à la candidature, il faudra bien pourtant qu’elle nous informe de ses propositions en matière de Justice et de protection de l’enfance. Sollicitée dernièrement par Marianne sur ces thèmes, Ségolène a refusé de répondre. Mercredi 8 février prochain, sur la Chaine Parlementaire, le juge d'instruction Fabrice Burgaud sera auditionné dans l'affaire Outreau. La présomption d'innocence, lui non plus il ne voulait pas en entendre parler...

-  un article de l’Express 
- 2 articles de l'Acrimed : « Affaire d’Outreau » :
aveux involontaires et trous de mémoire journalistiques
Après le « délire » médiatique, l’amnésie collective

- Lire Montmirail: quand Ségolène Royal dérape...

Publié dans Ségo news

Commenter cet article

leguetteur 12/08/2008 11:02

C'est sidérant! Je comprends qu'elle préfère ne pas revenir sur de tels propos... Mais le "robespierrisme" a touché et touche autant de personnalités de gauche que de droite en ce qui concerne la justice..

Gilles RENAUD 14/03/2006 22:56

Je n'avais pas même pensé que vous puissiez être assailli de courriels désobligeants!!!!
c'est dire si ma vision de Madame Royale (et la votre peut-être?) est particulièrement déformée!
Je vous suis reconnaissant, par votre Blog, d'ouvrir un débat qui traîne les pieds : il est temps que soit porté à la connaissance du public,l'attitude pour le moins très particulière avec laquelle Madame ROYALE aura mené, dans le corps enseignant de du temps qu'elle était ministre de l'Enseignement scolaire, sa croisade contre la pédophilie et les pédophiles. Il est temps d'évoquer les ...dommages collatéraux, les ..."mini-Outreau" de cette politique. Madame ROYALE a péchée d'avoir trop vu le mal partout. J'ai quelque doute sur le fait que le sujet ait été traité correctement, ces années là. Quant à Monsieur LANG, je n'oublie pas qu'il a été lui aussi ministre de l'Education nationale pendant l'Affaire d'Outreau et crains qu'il ait, quoique normalement sensible au sujet, laissé passé, sans réagir, des dossiers d'enseignants homosexuels, considérés, à tord, comme pédophiles…

C Chartreux 18/02/2006 23:12

Mais de quels propos lénifiants parlez vous puisqu' elle ne s' exprime pas! On lui reproche même ici de ne pas avoir de programme. Il faudrait savoir!

Le politiquement correct dites vous...C' est curieux mais les Hommes politiques, les ex stars qu' on n' entend plus, ou qui ont amené la France là ou elle est, ne pense pas du tout, mais alors pas du tout, la même chose.

Le totalitarisme pasteurisé? Mais allez donc lire les Français qui s' expriment sur son site. Vous verrez que Pasteur n' y a pas sa place. Ah c' est sur, ça vole plus haut que sur certains blogs...

Soyez patient...

Chris

furgole 18/02/2006 22:22

Ce qui est terrifiant chez cette femme, c'est, sous des dehors bénins, malgré ses propos lénifiants, le totalitarisme pasteurisé qu'elle nous annonce.
La femme qui portera à son ultime perfection le goulag du politiquement correct.

jean 16/02/2006 13:51

Très bon votre article sur Ségolène, la " Royale " ? Continuez dans ce sens, car vous êtes, me semble-t-il, dans la bonne direction de la politique..!

Cependant, n'est-il pas bon de passer au crible, tous les élus et politiques ( droite-gauche , y compris les ministres " qui sont, " en théorie ", responsables, bien entendu ! ) ?

Car, c'est nous, après tout, qui les " payons " et leur offrons des rentes de situation pharaoniques imméritées, et alors que, normalement, c'est le payeur qui est le " décideur ", en France, NON..! L'électeur met son bout de papier ( pardon, un bulletin ) dans l'urne, son rôle s'arrête là..!

Si, par hasard, vous souhaiteriez connaître l'appréciation des Français sur les " politiques ", et les institutions en or massif et les " avantages " colossaux, dont nous leur faisons gentiment " cadeaux ", par exemple, prenons " l'affaire d'Outreau ", vous êtes cordialement invités à faire un petit tour sur mon blog : http://www.clamartcity.blogs.com et, pourquoi pas, sur : http://www.clamartreality.blogs.com

Amitiés,

Jean Benoist