Désirs d’avenir… beaucoup de bruit pour rien

Publié le par YB

Après le mutisme, les questions sans réponse. La stratégie royale s'affine !
Des forums, comme il en existe à peu près sur tous les sites politiques ! Voilà, à quoi ressemble le site tant attendu de la "candidate à la candidature". Un site impersonnel, sans aucune proposition de l'interessée, si ce n’est celle de recueillir les idées des autres pour lui écrire son programme.
 
Et chacun de se réjouir d’avoir eu son intervention choisie pour publication. Car le forum est modéré - c’est plus prudent - et il vous faudra, de plus, montrer patte blanche et vous inscrire avant d’être autorisé à aider au remplissage de la coquille vide.
La « démocratie participative » ! Une trouvaille et l'illusion parfaite donnée à chacun de détenir une poussière de pouvoir, de servir peut être à quelque chose… qui sait ? Bien peu de place en vérité au débat, à la contradiction, à la spontanéité, totalement bannis des forums. C’est le marketing participatif, la démagogie on line !
 
Ségolène n’a rien à dire,
mais elle "gardera sa liberté de parole"
 
A travers des débats aussi vagues que « donner à chacun les moyens de choisir sa vie » (ça fait rêver…) « la France dans le monde »… (et on sent tellement le concret…) les internautes proposent. Une synthèse sera réalisée ensuite par le staff de la candidate (On est rassuré, y a des gens qui travaillent!). Mais quel contraste entre les interventions quelquefois intéressantes des internautes et le discours si creux de leur gourou. Quel gâchis aussi  !
 
On pensait que Ségolène allait cette fois rompre le silence. Niet ! Elle est comme dans les médias : muette. Ses seules interventions bruyantes et remarquées, dans la presse, consistent à dire « Je garderai ma liberté de parole quoi qu'il arrive » ! Excellent !
Si seulement elle usait de cette liberté, si seulement elle avait quelque chose à dire… Ségolène est la plus impressionnante langue de bois du PS. Mais le plus fort de tout, c’est que ça marche !

Je ne sais rien, mais je dirai tout...

 
 Alors elle en remet une couche sur la misogynie des Français et des politiques : « dans l'accession au pouvoir, on n'aidera pas les femmes » répète-t-elle en boucle, feignant d’ignorer aujourd'hui que le fait d’être femme constitue son atout principal (sinon le seul).

Ségolène n’a rien à dire mais elle le dit. Et encore une idée lumineuse ! Car des idées, elle en a… concernant sa stratégie pour la mener au pouvoir. Elle va désormais parler de « phase d’écoute ». Ca devrait bien tenir encore un mois, après quoi il faudra peut être trouver un autre "truc", un autre mot. « Parce que je pense qu'il faut écouter pour agir juste » dit-elle. L’écoute c’est louable, si, par ailleurs, on exprime quelques opinions, quelques convictions. Mais ajouter à son silence un site qui ne fait que dresser une liste de questions, c’est un peu se foutre du monde, non ? 

Alors, Ségolène écoute. Mais que faisait-elle avant ? Comment ça avant ? Tout le monde sait que Ségolène est toute neuve en politique, comme tombée du ciel. Elle incarne tellement cette rupture d’avec les grOOOOs zéléphants du PS. Au besoin pour nous convaincre de notre bon choix, on nous ressortira Jospin, comme un répulsif, comme s’il constituait, à gauche, l’unique alternative possible à la populiste Royal.

 

 

 Ah bon, elle est énarque ? socialiste ? Elle a été aussi ministre ? Combien de fois dites-vous ? Un peu cumularde aussi ? Oui, déception, Ségolène n'est pas tout à fait neuve… mais quand même, c’est une femme. Ouf ! Ségolène est sauvée ! 

 

 

 
... tout et son contraire
 
Sur son site, les messages d’amour affluent et les médias ne parlent que d’elle. Comme le Nouvel Obs, le Parisien est sous le charme, comme Bernadette qui « en pince pour elle ». La presse droitière est souvent plus élogieuse encore. C’est elle d’ailleurs qui en parle le mieux. Loin d’apparaître comme suspecte, Ségolène sort renforcée de ce plébiscite à droite. Ca signifie simplement que, ELLE, elle est au-dessus des partis. Car Ségolène peut chanter les louanges d’ATTAC et de Blair dans la même phrase, villipender le CPE et prôner la flexibilité, dire une chose et son exact contraire, sans étonner personne. Juste des petites phrases un peu vides égrenées de ci de là sur lesquelles les journalistes pourront rebondir, commenter, déduire, discuter, imaginer. Elle fait la quasi-unanimité. A l’émission « Rispotes » qui lui était consacré, elle a conquis tout le monde. A droite, on a vanté ses qualités. Mais, plus surprenant, la gauche, présente sur le plateau, a été aussi dithyrambique. Même Voynet – qui rêve peut être déjà d’un ministère gauche plurielle - lui faisait les yeux doux.  Bien sûr, on y aura parlé que de la forme. Et de quoi d’autres pourrait-on parler pour l'instant à propos de S. Royal ?
 
L'ignorance crasse
est désormais synonyme de virginité politique, d'intégrité

Tout ce que Ségolène dit ou fait n’influe désormais aucunement sur les sondages. Alors à quoi bon parler, écrire, avancer des idées, construire des arguments ?
La stratégie ? Surtout ne pas risquer de déplaire. Parler le moins possible ou pour dire des choses insignifiantes. Dire une chose et immédiatement après son contraire. Jouer la victime combattive en répondant à des attaques imaginaires. Et plus que tout, ne jamais passer pour une spécialiste. Comme si l’ignorance crasse était aujourd’hui synonyme de virginité politique et d’intégrité. L’ère est aux ignorants, aux populistes. Bien désolante époque ! YB

Publié dans Ségo news

Commenter cet article

kris 28/04/2007 12:04

« A vous de juger » : les conceptions économiques de Madame Royal sont-elles crédibles ? Au cours de l’émission « à vous de juger » avec Arlette Chabot (mercredi 25 avril), Madame Royal a annoncé qu’elle ferait démanteler certaines centrales nucléaires : « cela fait un chantier, cela crée des emplois », a-t-elle rajouté. Dans les régions où l’on veut créer de l’emploi, pourquoi ne pas créer un gros trou pendant six mois, et pendant les six autres mois de l’année, reboucher le trou ? Cela ferait un chantier important, cela permettrait de créer beaucoup d’emplois.

Le projet de remplacer les centrales nucléaires n’est pas crédible sur le plan environnemental. Actuellement, par quoi va-t-on les remplacer ? Par des usines thermiques, fonctionnant au fioul, au charbon ou au gaz. Ces usines émettent des particules en pagaille et contribuent énormément au réchauffement climatique.

Madame Royal propose, sans sourciller, de remplacer les centrales nucléaires par des usines de panneaux solaires. Le problème, c’est qu’en l’état actuel de la technologie, nous sommes loin de pouvoir produire beaucoup d’électricité avec les panneaux solaires. En outre, la solution des panneaux solaires n’est pas si merveilleuse que cela, parce que les panneaux solaires, il faut d’abord les fabriquer, et ensuite les recycler quand ils sont usés.

On pourrait suggérer à Madame Royal que les régions achètent des milliers de vélos, que l’on couplerait à des bobines génératrices de courant. Mode d’emploi : 1) démonter la roue arrière du vélo ; 2) coupler à la bobine génératrice de courant ; 3) recruter des chômeurs qui traînent et les mettre en selle.

Trêve de plaisanterie : Madame Royal a dit qu’elle allait relancer la croissance. Comment ? "Tout simplement, et c’est peut-être immodeste de ma part (sic), par mon élection qui redonnera confiance aux Français ". La même chose s’applique aux futurs électro-cyclistes : si Royal est élue, c’est sûr qu’ils vont pédaler très vite et produire beaucoup de courant.

Quand Arlette Chabot demande à Madame Royal comment elle compte régler le problème de la dette publique, cette dernière esquive complètement la question et embraye sur les bas salaires , les bas revenus, la France qui va mal, etc. En revanche, on aura noté dans le journal 20 minutes de jeudi 19/04 que Royal refuse net de réduire le nombre de fonctionnaires. Le journaliste fait alors remarquer que même en Scandinavie, dont elle vante les mérites, on a fait baisser les effectifs de la fonction publique de 15%. Bien au contraire, répond Madame Royal, on augmentera leur nombre : enseignants, inspecteurs du travail, administrateurs territoriaux, services de la petite enfance et aux personnes âgées, juges, etc. Les besoins ne sont-ils pas infinis ?

En Poitou-Charentes, voyons comment la situation a évolué depuis que Madame Royal est Présidente. En ce qui concerne les frais de personnel, le budget 2004 prévoyait 16 M€ de frais de personnel, soit 9,84 € par habitant, avec 316 agents. Dans le projet de budget 2007, les frais de personnel représentent 25 M€, soit 15,60 € par habitant, avec 700 agents, dont 216 de catégorie A. L’augmentation est de 58,53 % par rapport à 2004. Ce calcul est effectué hors transfert de compétences avec l’Etat : les Techniciens Ouvriers de Service (TOS) ne sont pas pris en compte.

En Poitou-Charentes, les créations actuelles sont d’environ 20 postes de fonctionnaires territoriaux par mois. Les services administratifs des lycées ont été dédoublés : à côté de l’ancienne direction lycée-enseignement supérieur, on a maintenant la direction lycées-vie lycéenne, chargée de la propagande régionale. Il va sans dire que la nouvelle direction est à la botte de la nouvelle présidence.

D’une façon générale, quand on lui demande ce qu’il faudrait faire, Madame Royal sait nous en mettre plein la vue. Quand on lui demande comment elle fera, concrètement, et surtout comment elle financera les mesures annoncées, il n’y a plus personne. Sur le sujet de la dette publique : « il faudrait demander au candidat de la majorité sortante… ». Rappelons que la majorité sortante n’a pas à rougir sur ce point : le solde du budget de l’Etat (- 36,2 Mdrs €) est au plus bas depuis 14 ans rapporté au PIB ; la dette négociable de l’Etat a diminué en valeur de 760 millions d’euros, et l’endettement a été ramené, toujours en points de PIB, et 66,6% fin 2005 à 64,5% début 2007.

Avez-vous remarqué comment la candidate socialiste attend que Nicolas Sarkozy parle le premier, comme dimanche soir à l’issue du premier tour, pour mieux copier ses méthodes et ses solutions quand elle ne les critique pas ? Cela rappelle son voyage en Corse. A un journaliste qui lui demandait comment elle comptait résoudre le problème des attentats : " Demandez à Monsieur Sarkozy, je ne suis pas Ministre de l’Intérieur. » Imparable ! Et depuis que Nicolas Sarkozy n’est plus Ministre de l’Intérieur ?

kris 28/04/2007 12:00

« A vous de juger » : les conceptions économiques de Madame Royal sont-elles crédibles ? Au cours de l’émission « à vous de juger » avec Arlette Chabot (mercredi 25 avril), Madame Royal a annoncé qu’elle ferait démanteler certaines centrales nucléaires : « cela fait un chantier, cela crée des emplois », a-t-elle rajouté. Dans les régions où l’on veut créer de l’emploi, pourquoi ne pas créer un gros trou pendant six mois, et pendant les six autres mois de l’année, reboucher le trou ? Cela ferait un chantier important, cela permettrait de créer beaucoup d’emplois.

Le projet de remplacer les centrales nucléaires n’est pas crédible sur le plan environnemental. Actuellement, par quoi va-t-on les remplacer ? Par des usines thermiques, fonctionnant au fioul, au charbon ou au gaz. Ces usines émettent des particules en pagaille et contribuent énormément au réchauffement climatique.

Madame Royal propose, sans sourciller, de remplacer les centrales nucléaires par des usines de panneaux solaires. Le problème, c’est qu’en l’état actuel de la technologie, nous sommes loin de pouvoir produire beaucoup d’électricité avec les panneaux solaires. En outre, la solution des panneaux solaires n’est pas si merveilleuse que cela, parce que les panneaux solaires, il faut d’abord les fabriquer, et ensuite les recycler quand ils sont usés.

On pourrait suggérer à Madame Royal que les régions achètent des milliers de vélos, que l’on couplerait à des bobines génératrices de courant. Mode d’emploi : 1) démonter la roue arrière du vélo ; 2) coupler à la bobine génératrice de courant ; 3) recruter des chômeurs qui traînent et les mettre en selle.

Trêve de plaisanterie : Madame Royal a dit qu’elle allait relancer la croissance. Comment ? "Tout simplement, et c’est peut-être immodeste de ma part (sic), par mon élection qui redonnera confiance aux Français ". La même chose s’applique aux futurs électro-cyclistes : si Royal est élue, c’est sûr qu’ils vont pédaler très vite et produire beaucoup de courant.

Quand Arlette Chabot demande à Madame Royal comment elle compte régler le problème de la dette publique, cette dernière esquive complètement la question et embraye sur les bas salaires , les bas revenus, la France qui va mal, etc. En revanche, on aura noté dans le journal 20 minutes de jeudi 19/04 que Royal refuse net de réduire le nombre de fonctionnaires. Le journaliste fait alors remarquer que même en Scandinavie, dont elle vante les mérites, on a fait baisser les effectifs de la fonction publique de 15%. Bien au contraire, répond Madame Royal, on augmentera leur nombre : enseignants, inspecteurs du travail, administrateurs territoriaux, services de la petite enfance et aux personnes âgées, juges, etc. Les besoins ne sont-ils pas infinis ?

En Poitou-Charentes, voyons comment la situation a évolué depuis que Madame Royal est Présidente. En ce qui concerne les frais de personnel, le budget 2004 prévoyait 16 M€ de frais de personnel, soit 9,84 € par habitant, avec 316 agents. Dans le projet de budget 2007, les frais de personnel représentent 25 M€, soit 15,60 € par habitant, avec 700 agents, dont 216 de catégorie A. L’augmentation est de 58,53 % par rapport à 2004. Ce calcul est effectué hors transfert de compétences avec l’Etat : les Techniciens Ouvriers de Service (TOS) ne sont pas pris en compte.

En Poitou-Charentes, les créations actuelles sont d’environ 20 postes de fonctionnaires territoriaux par mois. Les services administratifs des lycées ont été dédoublés : à côté de l’ancienne direction lycée-enseignement supérieur, on a maintenant la direction lycées-vie lycéenne, chargée de la propagande régionale. Il va sans dire que la nouvelle direction est à la botte de la nouvelle présidence.

D’une façon générale, quand on lui demande ce qu’il faudrait faire, Madame Royal sait nous en mettre plein la vue. Quand on lui demande comment elle fera, concrètement, et surtout comment elle financera les mesures annoncées, il n’y a plus personne. Sur le sujet de la dette publique : « il faudrait demander au candidat de la majorité sortante… ». Rappelons que la majorité sortante n’a pas à rougir sur ce point : le solde du budget de l’Etat (- 36,2 Mdrs €) est au plus bas depuis 14 ans rapporté au PIB ; la dette négociable de l’Etat a diminué en valeur de 760 millions d’euros, et l’endettement a été ramené, toujours en points de PIB, et 66,6% fin 2005 à 64,5% début 2007.

Avez-vous remarqué comment la candidate socialiste attend que Nicolas Sarkozy parle le premier, comme dimanche soir à l’issue du premier tour, pour mieux copier ses méthodes et ses solutions quand elle ne les critique pas ? Cela rappelle son voyage en Corse. A un journaliste qui lui demandait comment elle comptait résoudre le problème des attentats : " Demandez à Monsieur Sarkozy, je ne suis pas Ministre de l’Intérieur. » Imparable ! Et depuis que Nicolas Sarkozy n’est plus Ministre de l’Intérieur ?

LEAP 27/04/2007 23:13

VOTEZ SARKOSY.
Sartkosy ne représente aucun danger, bien au contraire, c'est segolene qui represent le plus grand danger pour la France et son avenir.
Segolene n'aime pas les riches alors pourquoi avoir trois réidences principales dans le sud ?
Pourquoi ne pas avoir donner ce surplus d'argent ? Qu'elle agisse d'abord en accord avec ses principes avant de donner des lecon d'humanisme.

YB 01/05/2007 23:45

C'est sarkoZy pas SarkoSy

jojodebelleville 27/04/2007 19:57

Je suis scandalisé par tant de connerie Bayrou lui même a dit qu'il n'avait pas de preuve et que simplement il le supposait la nuance et grande. Ca me fait penser au procédé Stalinien qui envoyait dans les mines de sel toute personne qu'il supposait être contre leur pouvoir.
De Gaulle a dit que les Français c'étaient des veaux en voilà un bon exemple.

Ségoléne Royale dans ses meetings prône à qui veut l'entendre

LIBERTE EGALITE FRATERNITE

Madame Royale en tant que représentante du peuple à un salaire de 35.556 euros par mois tous les magasines l'ont puplié moi je n'invente rien , plus tous les avantages que l'on connait. Où est l'EGALITE quand un salarié du peuple en moyenne gagne 1800 eurs par mois c'est honteux.
Parlons de LIBERTE Madame Royale pour gagner une somme pareille ne travaille pas 35 heures mais voir le double
alors qu'un salarié du peuple n'a pas le droit de travailler plus il doit se contenter de son salaire de précarité.Vive la gauche caviar.

Et pour la FRATERNITE Madame Royale cache son patrimoine en le sous estimant et en créant une SCI pour ne pas payer l'impôt sur la fortune. C'est à vous faire gerber.

Dans ses discours il n'ya aucun programme toutes ses réponses sont, je verrais à en discuter avec les partennaires sociaux c'est vraiment une pirouette de cloown.

Et pour le reste comme le porte avions ou la centrale nucleaire c'est je verrais avec certain pays Europeens.
Quand on voit le désastre de l'air bus A 380 avec l 'Allemagne pour sa construction et le tunnel sous la manche avec l'Angleterre tout est en faillite c'est à mourir de pleurer.

Vous voulez la France à genou la France misérable la France dépouillée Votez Ségolreine royale mais moi je peux vous le dire sans jeu de mot que je ne veux pas d'une Royaliste
qui va semer l'assistanat et la pauvreté.

YB 01/05/2007 23:47

Je peux savoir où vous avez lu ce chiffre fantaisiste qu'on ne trouve nulle part ?

restonslibre 27/04/2007 17:04

Sarkozy, grace a son affiliation avec le pouvoir actuel c a d les pouvoirs financiers, a assurer son assise et ses pleins pouvoirs sur la plupart des medias, bon nombre de livres sont sortis la-dessus mais aucun media n'a osé en parler.
Si la France choisi Sarkozy, le risque est énorme pour la France : une crise risque certainement d'éclater dans toute notre société.
Car ce personnage provoque souvant la haine voir la peur chez bon nombre de nos concitoyens et par les mesures qu'il prone les consequences seront irreversibles.
Je conseille a tous ceux qui ne l'ont pas encore lu le numero de marianne en libre telechargement sur le site de marianne:
http://www.marianne2007.info/
Et je n'ai qu'un conseil a vous donner:
ouvrez les yeux, et ne mettez pas n'importe quoi dans l'urne!