Prédicatrice PS

Prêche du Zénith (27 sept. 2008)

Soeur Ségolène sur France Inter

Ségolène Royal, mère supérieure
dans un car de presse

Six mois que ce blog n’a pas été réactualisé. Pourtant plus de 300.000 pages ont été vues et plus de 75.000 visiteurs uniques sont passés ici. Un record !  Je n'ai pourtant pas l'intention de reprendre. Ségolène Royal (qui n'a sans doute pas encore assez révisé) refuse toujours tout débat avec un autre candidat ou avec un public qui risquerait de ne pas lui être acquis d'avance. Il eût été dommage cependant de ne pas profiter au moins ponctuellement de l'audience de ce blog.

Justement, un thème me tient à cœur : la laïcité !

 

 

 

 

INFO : Delanoë canonise plus vite que le Vatican!

URGENT Petition. Robert Redeker, prof de philo a reçu des menaces de mort pour avoir osé critiqué l'islam. Montrez lui qu'il n'est pas seul, signez la pétition

 

 

 

 

 

La laïcité ! Une question dont tout le monde semble se foutre dans cette campagne, Ségolène Royal comme les autres.  

  
 LA LAICITE VA POURTANT MAL, TRES MAL. De gauche à droite, les anti-laïques occupent le terrain. Nicolas Sarkozy veut kärcheriser la loi de 1905 de séparation de

l’Eglise et  de l’Etat, la LCR défile à Paris sous les couleurs du Hezbollah, Dieudonné envoie un communiqué officiel de félicitation au Hamas, José Bové parade partout avec son ami Tariq Ramadan, Christine Boutin drague les « frérots » au congrès de l’UOIF, Le Pen fait des appels du pied aux musulmans radicaux (soutenant l’Iran dans son délire ou faisant de la surenchère antisémite avec son nouvel allié improbable Dieudonné), De Villiers récupère du coup l’électorat catho-intégriste lâché par le FN, à Lille Martine Aubry recule sur la mixité à la demande d’islamistes... Le Mrap se détourne du terrain antiraciste et ne sait même plus appeler le racisme anti-arabe par son nom (il ne parle plus que d’ « islamophobie »), la laicité et le féminisme deviennent une forme de colonialisme, de racisme pour les verts, la LDH, les Indigènes de la République, une Ecoles pour tou(Te)s et mêmes pour des associations "féministes" pro voiles. Bref, à gauche comme à droite, tout le monde marche sur la tête !  

_____________________________________________

 LA GAUCHE EST EN TRAIN DE CONNAITRE UNE VERITABLE FRACTURE ! 

L’accolade entre José Bové et Tariq Ramadan au Forum Social Européen 2003 a sonné symboliquement le début de cette alliance surprenante entre une partie de la gauche et les mouvements islamistes.  

 

DEUX GAUCHES cohabitent désormais, souvent au sein d’un même parti : une gauche démocratique, anti-totalitaire, attachée aux principes universalistes, aux droits de l’homme et une gauche tiers-mondiste, alter-mondialiste et adepte du relativisme culturel (port du voile par exemple). Pourquoi cette dernière n'a-t-elle pas la même lucidité à l'égard des fondamentalistes musulmans que des intégristes chrétiens ? 

 

C’est ce que Caroline Fourest décrit dans son livre « la tentation obscurantiste », formidable synthèse de ce qui se joue actuellement en France. Comment expliquer qu'une certaine gauche considère l'islamisme comme le nouveau danger totalitaire, tandis qu'une autre y voit aujourd'hui un mouvement de libération. Que s'est il passé ?

 


 VOIR absolument à ce sujet,
LA VIDEO exposé de Caroline Fourest
 

 la vidéo  

 L'islamo-gauche, c'est qui ? c'est quoi ?

_______________________________________________________________

 

A droite, un réalignement s’opère également. Aujourd’hui, aussi surprenant que cela puisse paraître, le Front national drague activement l’électorat musulman. Un cas de figure inimaginable il y a quelques années à peine. Il suffit de se rendre sur certains sites proches de la mouvance antisémite Dieudonné (dont le coordinateur de campagne … semble d’ailleurs faire une « campagne jumelée » avec le FN) pour comprendre les nouveaux rapprochements. Reste à voir si Le Pen va compenser l’hémorragie des chrétiens d’extrême-droite qui ont déserté le parti en masse pour rejoindre De Villiers par un afflux substantiel de sympathisants musulmans. Rien n’est moins sur… Cette scission ne gèneant en rien bien sûr, parallèlement, des rapprochements entre chrétiens radicaux et islamistes.

 

________________________________________________________________________

 MAIS REVENONS A SEGOLENE ROYAL... J'ai créé ce mois-ci un nouveau blog consacré à la laïcité et la présidentielle 2007 :
 
Vigilance Laïque 2007 Voici le portrait que je faisais de Soeur Ségolène :

 
La laïcité, ce n'est assurément pas le cheval de bataille de cette candidate ! Les déclarations de Ségolène Royal sur ce thème sont aussi rares qu'ambigües. On connait toutefois sa définition de la laïcité, pour le moins restrictive "La vraie notion de la laïcité, ce n'est pas le refus des religions, mais le respect de toutes les religions et de ceux qui les pratiquent " dit-elle dans Le Parisien (23 février 2006).

 

____________________________________________

 

 EN PLEINE POLEMIQUE SUR LE VOILE A L'ECOLE,
SEGOLENE ROYAL FAIT DIVERSION SUR LE STRING 

Pour Ségolène Royal, la polémique sur le voile, c'est beaucoup de bruits pour rien ! D'ailleurs en pleine polémique sur le voile à l'école, la candidate préfère faire diversion avec le string.

Elle se lance alors dans une campagne anti-string au pire moment, à tel point qu'on ne peut s'empecher, à tort ou à raison, d'opposer l'un à l'autre. Aurait-on affaire à une sorte de donnant-donnant à l'adresse des religieux ? Le string, répète S. Royal, est une "atteinte à la dignité de la femme". Et le voile, c'est quoi ? C'est que Mme Royal a un sens des priorités qui lui est très personnel.

________________________________________________________________________

LE VOILE : LES DESSINS ANIMES JAPONAIS,
"JE PENSE QUE C'EST BEAUCOUP PLUS GRAVE"

 

En 89 déjà, elle jugeait cette affaire insignifiante. Ségolène a d'autres bêtes noires bien plus sérieuses : les mangas et les dessins animés dits "violents" par exemple. Goldorak serait-il une menace "bien plus sérieuse" pour la démocratie qu'un Tariq Ramadan ?

"Qu'est-ce qui est le plus inquiétant pour les valeurs françaises ou européennes ? Trois filles qui portent un foulard et qui finissent par l'enlever ou bien le fait que tous les jours des millions d'enfants voient pendant trois heures d'affilée des dessins animés japonais où on s'entretue. [...] Moi je pense que c'est beaucoup plus grave, ce qui se passe à la télévision, et tout le monde s'en fiche ".
Tout le monde en effet ne peut suivre Ségolène dans ses excès...

________________________________________________________________________

 

UNE MIXITE REMISE EN QUESTION

 

 

L'ordre moral prôné par Ségolène Royal (elle préfère utiliser le terme du pape Benoit XVI : l'"ordre juste") ressemble par bien des aspects à celui prôné par les intégristes. Aussi, arrive-t-il que ses points de vue rencontrent ceux de ces religieux. Il en est ainsi de la question de la mixité.

Comme Martine Aubry, Ségolène Royal défend les horaires d'accès réservé aux femmes dans les piscines municipales, demandés par les associations islamistes :
 
"Dans certains cas, si les municipalités le font, c'est peut être que ça correspond à une demande. Les femmes enceintes ou les filles qui se font embêter à la piscine par les garçons, ça mérite d'être regardé." (interview sur RTL, citée par D. Bernard).
 
A l’école, elle suggère de "réfléchir à des aménagements d'espaces non mixtes, des moments d'accalmie. Lors des cours d'éducation sexuelle par exemple, c'est indispensable. En éducation physique, à la piscine, pourquoi pas. Et même à la cantine qui est un moment fort de déclenchement de violence : on s'y bouscule beaucoup" (Le Parisien, 8 septembre 2003).

"Ca mérite d'être regardé", "pourquoi pas", "réfléchir"... Le problème, c'est que sur ce thème, Ségolène ne tranche jamais totalement. Celà permet bien sûr d'envisager un revirement positif (comme sur les questions en rapports avec les droits homos par exemple qu'elle a fini par accepter du bout des lèvres et poussé par son parti). Mais ce flou prouve surtout la faiblesse de son ancrage dans la laïcité. 

Ses positions que l'on peut qualifier de presque "anti-laïques" semblent davantage le fait d'un féminisme qui fait "fausse route" (pour reprendre le titre de Badinter) que le fruit d'une éducation religieuse stricte. Avec Royal, la femme reste enfermée dans ses spécificités biologiques, éternelle victime. C'est ainsi que nombre de féministes rejoignent les islamistes... par d'autres chemins. C'est pour protéger la femme par exemple que des féministes suédoises demandent des wagons qui leur seraient réservées dans le métro de Stockholm, à l'image de celui de Téhéran. C'est toujours au nom de la protection de la femme qu'on l'enferme, dans un wagon ou sous un voile !

__________________________________________________________________________________

 

SILENCE RADIO SUR L'AFFAIRE DES CARICATURES

Comme sur nombre de sujets polémiques, Ségolène Royal préfère ne pas s'exprimer. C'est ainsi que durant la crise internationale qui a suivi les caricatures du prophète, elle n'aura pas dit un seul mot.

Les seuls propos rapportés sur le sujet émane du Monde. Le quotidien retrace une conversation entre la présidente de la région Poitou-Charentes et un de ses amis : "  N'aie pas peur, Jean-Pierre ! Je ne laisserai pas insulter Dieu !" Ségolène Royal, qui se dit "croyante", trouve en effet inadmissible qu'on insulte l'image sacrée du Prophète musulman", renchérit la journaliste, témoin des propos (voir article). Pour Royal, plutôt renoncer à l'esprit critique que d'encourager l'« islamophobie », concept malheureux qui confond critique de la religion et attaque contre les croyants.
Cette façon, face aux démocrates, de donner raison aux théocrates est assez inquiétante pour une candidate possible à l'Elysée...

Toutefois, Ségolène Royal, appartient encore au Parti Socialiste. Sur cette question peut être, comme sur d'autres, elle devra revoir sa copie. Pour le PS, l'idéal laïque n'a pas pris une ride et reste "consubstantiel à la philosophie moderne de l’État".

YB

________________________________________________________________________
Les +

 Le parti socialiste auquel elle appartient, garant d'une certaine orientation laïque. Depuis certaines déclarations d'élus ont peut cependant s'interroger. Delanoë par exemple qui ne cesse de flatter l'électorat religieux, brouille le message traditionnellement laïque des socialistes.
__________________________________________________________________________________
Les - 

Sa définition même de la laïcité plutot restrictive. Pour elle, la laïcité, c'est avant tout le respect des religions.
Son silence durant l'affaire des caricatures du prophète Mahomet. Ses déclarations ensuite plus inquiétantes.
 Sa désinvolture dans l'affaire du voile à l'école et sa manière quasi systématique de ridiculiser l'importance de ce problème en faisant diversion avec d'autres questions mineures.

 Ses déclarations à plusieurs reprises en faveur d'une limitation de la mixité. Des associations féministes lui demandent un
éclaricissement. Elle les ignore.

 Un ensemble de prises de positions conservatrices et ultra puritaines. De ses lubies anti pédophiles (voir les effets désastreux de la circulaire Royal à l'école), anti "pornographiques", sa guerre contre les publicités affichant la nudité, les mangas, sa vision restée traditionnaliste de la famille, etc...

Samedi 26 août 6 26 /08 /Août 03:23
- Publié dans : Ségo news
Ecrire un commentaire - Voir les 15 commentaires
Retour à l'accueil

Télé-évangélisme

Fraternitude ! Fraternitude ! Fraternitude !
 


Prêche du dimanche

 

Prêche du Gymnase Japy
(nov. 2008)

 

Images Aléatoires

Chercher un mot

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus